Employeurs
Retour d'expérience
Publié le 13 février 2024
Guylaine Davenet
Gorupe Self Signal

Groupe Self Signal

Cesson Sévigné (35)
FacebookTwitterLinkedinPartager

Objectif à atteindre

Trajets domicile-travail : encourager les petits changements alternatifs à la voiture individuelle avec l'appui du Forfait Mobilités Durables
Depuis octobre 2020, les employeurs ont la possibilité de proposer un Forfait Mobilités Durables (FMD) à leurs salariés. Dès octobre 2022, le groupe Self Signal - spécialiste de la signalisation routière et de l'enseigne - finance un FMD pour ses collaborateurs qui optent pour une solution de mobilité "douce" pour leurs trajets domicile-travail. Il inclue d'emblée le covoiturage parmi les mobilités éligibles.

Pour le covoiturage, le groupe fait le pari de la confiance et se base sur les déclarations de ses salariés. Comment ça marche ? éhop a interrogé Mélanie Thiberge, chargée de mission RSE à la mise en place du forfait.

Témoignage

Mélanie Thiberge
Mélanie Thiberge
Chargée de mission RSE lors de la mise en place du FMD

En 2022 6% des salariés du groupe Self Signal covoituraient sur leurs trajets domicile-travail, les chiffres de juillet 2023 indiquent qu'ils sont aujourd'hui 12% !

Pour notre FMD, au sein du groupe Self Signal, nous prenons en compte le vélo et les transports en commun pour les voyages à l’unité, et le covoiturage pour un montant annuel de 180€. Nous faisons le choix de mettre un seuil assez bas pour être éligible au forfait : 7 jours par mois en mobilité douce, ce qui représente moins de deux jours par semaine. On veut encourager les petits changements et que cela paraisse accessible aux salariés.

Les montants sont versés trimestriellement sur le salaire sur simple attestation sur l’honneur. Notre suivi ? Un tableau excel partagé de suivi des trajets quotidiens accessible à tous les collaborateurs. Il nous sert aussi de tableau d’indicateurs.

Notre premier ressenti est que le FMD et les différentes actions liées à la mobilité ont permis à une partie des salariés de passer à l’acte. On sait cependant que certains collaborateurs covoiturent et ne demandent pourtant pas à bénéficier du FMD auquel ils pourraient prétendre.

Nous prévoyons une enquête globale pour tous les salariés après un an d’application du forfait pour mesurer l’évolution des déplacements depuis la mise en place du FMD.

En savoir plus