Actualités
20 ans d'éhop / Publié le 16 avril 2022

Quand éhop s'appellait Covoiturage +

FacebookTwitterLinkedinPartager
éhop à l'époque de covoiturage +
© éhop
Regard dans le rétro avec une photo piochée dans les archives d'éhop. À l'époque de la prise de vue, éhop avait 2 ans et s'appelait covoiturage +. Au fait, pourquoi avoir changé de nom ?

Pour les 20 ans d'éhop en 2022, nous regardons dans le rétroviseur et exhumons de nos archives quelques photos souvenir.

Sur cette photo nous reconnaissons Erik Zilliox, aujourd'hui administrateur d'éhop mais à l'époque salarié de l'association. Nous lui avons demandé de nous raconter le contexte de cette prise de vue, visiblement joyeuse.

"Je dirais que c'est en 2004. Avec Brigitte (directrice), Jacky (président), Jeanne-Marie et moi même (tous les deux étions chargés de mission). Il s'agissait d'une photo pour illustrer le covoiturage pour un article de presse (le Ouest-France ?). Cette photo a ensuite été affichée sur les murs de l'asso et chacun se la passe comme une relique... Et du coup, vous la voyez tous les matins en fait !... Je n'avais pas réalisé.... Oh là là..."

Et bien oui, c'est vrai, la photo est encadrée et tient une bonne place dans l'entrée de l'association !

 

De covoiturage + à éhop... Pourquoi ce changement de nom ?

À l'époque de la prise de vue, en 2004, éhop s'appelait covoiturage +. L'association avait deux ans et l'idée de développer du covoiturage sur les trajets domicile-travail. En 2013, l'association crée la marque éhop et change de nom 5 ans plus tard en adoptant son identité de marque. éhop est une marque joyeuse qui symbolise le mouvement (et hop) et qui traduit un tournant dans les activités de l'association.

Nous voulions aborder le sujet de l'usage de la voiture avec les Bretons que nous rencontrons, sans foncer d'emblée dans le sujet du covoiturage. Pour inviter à cheminer tranquillement, doucement, vers l'idée du partage des trajets. Il ne s'agissait pas bien sûr d'avancer masquer, mais d'interpeller progressivement sans imposer brutalement notre vision. Quand nous créons en 2013 la marque éhop, l'association a clairement pris conscience que la massification du covoiturage nécessite un accompagnement au changement de comportement. Qu'il faut lever les freins culturels au covoiturage, casser la force de l'habitude de la conduite en solo. Qu'il est nécessaire de conduire vers le covoiturage par étapes.

éhop se professionnalise alors sur ce qui fait aujourd'hui son coeur de métier : l'accompagnement au changement de comportement.

 

En 2018, l'association change de nom pour revendiquer ce qui fait aujourd'hui son coeur de métier : l'accompagnement au changement

L'association recrute en 2017 Ophélie Bigot, docteur en psychologie sociale et aujourd'hui co-directrice de l'association. En 2018, l'association devient éhop. Aujourd'hui, l'équipe compte 13 salariés qui travaillent tous sur le champ de l'accompagnement au changement, condition de réussite de la transition vers le partage des trajets en voiture.

 

Image
Affiche covoiturage plus en 2013

Affiche Covoiturage + parue en 2003